Grandes Espérances

Grandes Espérances

Le titre de la huitième édition du festival Eventi letterari Monte Verità, «Grandes Espérances», évoque le célèbre «Bildungsroman» de Charles Dickens, dont on commémore le cent cinquantenaire de la mort. Un hommage à l’immense narrateur de la première modernité industrielle, mais aussi un hommage aux profondes transformations qui modèlent notre monde et à l’avenir qui nous attend.
Le Festival sera l’occasion extraordinaire pour réfléchir, en compagnie de célèbres auteurs suisses et internationaux, aux bouleversements anthropologiques, culturels, environnementaux que nous traversons, aux «Great Expectations» qui nous animent. Après nous être interrogés, l’an passé, sur nos racines idéales et nos relations avec les Géants du passé, cette nouvelle édition se projettera plus résolument vers l’avenir.

Les Grandes Espérances que nous évoquerons englobent des sujets d’actualité brûlants, comme les nouvelles frontières européennes, les migrations des peuples, le désir d’un monde plus équilibré sur le plan économique, les choix environnementaux, la recherche d’une harmonie avec les nouvelles technologies.
C’est l’écrivain britannique Hanif Kureishi, auteur de célèbres romans sur l’intégration complexe dans l’Angleterre contemporaine, avec ses infinies nuances, du tragique au grotesque, qui ouvrira les festivités. Le narrateur Ingo Schulze, le poète Durs Grünbein et la dramaturge et romancière Sasha Marianna Salzmann viendront nous parler, depuis l’Allemagne, de nouvelles frontières et d’identités linguistiques et culturelles. Le célèbre écrivain marocain Tahar Ben Jelloun racontera son point de vue sur la marginalisation des immigrés en Europe et sur la hausse des manifestations de racisme. Depuis la Suisse allemande, l’écrivaine d’origine slovaque Ilma Rakusa réfléchira sur les thèmes de la patrie et du plurilinguisme, avec une invitation à s’ouvrir à la poésie. Depuis l’Islande, le poète et romancier Jón Kalman Stefánsson évoquera la lutte entre imagination et limites de la réalité, tandis que depuis l’Italie, Melania G. Mazzucco fera vivre ses extraordinaires figures féminines du passé et du présent. Le philosophe de la science Emanuele Coccia invitera à une discussion sur le devoir et la nécessité de respecter le règne végétal. Francesco Guccini clôturera le Festival avec une conversation sur les racines et la résistance des lieux en voie d’abandon.
La programmation inclut aussi une rencontre sur Dante, dans l’optique du 700e anniversaire de la mort de l’illustre poète, qui sera commémorée en 2021. N’oublions pas que l’auteur de la Divine Comédie est lui aussi un immense combattant, en quête de Grandes Espérances.

Les occasions d’échange entre les écrivains invités et les jeunes ne manqueront pas cette année, grâce à un calendrier de rendez-vous scolaires chaque année plus intense et significatif.

Roberto Piumini et Maria Pia Mazza tiendront avec un groupe d’élèves de l’école secondaire un laboratoire créatif de peinture, d’écriture et d’animation théâtrale sur Charles Dickens, qui se conclura par un spectacle au Monte Verità. De même, le workshop Cenacolo del Monte Verità, consacré aux jeunes écrivains suisses, permettra d’approfondir le thème Grandes Espérances sous la direction du poète Fabio Pusterla.

Comme chaque année, le Festival attribuera le prix en hommage à Enrico Filippini. Une reconnaissance pour des initiatives et des personnalités qui se distinguent dans le monde littéraire par leur courage, leur créativité et leur esprit d’innovation. Il sera attribué cette année à Emilia Lodigiani et Pietro Biancardi pour leur maison d’édition Iperborea, de Milan.

Paolo Di Stefano
Direction artistique

Joachim Sartorius, Isabella Di Nolfo
Conseillers à la Direction artistique