Une autre vie

Une autre vie

Une ambition et un projet de renaissance aux accents dantesques: c’est là la perspective que propose la neuvième édition du festival Eventi letterari Monte Verità. Son titre, «Une autre vie», est une expression que nous trouvons dans la Divine Comédie, souvent accompagnée d’autres formules qui révèlent une ambition forte et une recherche de visions, de mondes et de temps nouveaux. Il y a donc, dans cette édition 2021, un hommage à Dante, à l’occasion du sept centième anniversaire de sa mort, mais il y a surtout sa voix qui nous guide: une invitation à s’interroger courageusement sur les grandes thématiques d’aujourd’hui pour déterminer les occasions de reconstruction et de changement radical que la politique peine à réaliser.
C’est aux intellectuels, aux écrivains, aux poètes, aux artistes et aux philosophes d’imaginer une autre vie pour pouvoir enfin «revoir les étoiles». Il s’agit donc de toujours s’en remettre à des voix fiables et à des esprits aiguisés afin de naviguer de l’invention littéraire aux questions sociales.
Comme on pourra le constater à la lecture du programme, cette neuvième édition offre un répertoire qui fait la part belle aux femmes et aux thématiques féminines, et ce non pas par tentation démagogique, mais parce qu’il est finalement évident que la contribution de ces dernières peut constituer un tournant radical par rapport à un monde jusque-là dominé, souvent de façon désastreuse, par les hommes. Dans cette optique, l’écrivaine canadienne Rachel Cusk, l’une des romancières les plus surprenantes de ces dernières années, affrontera le thème de l’«autre vie» qui se profile lorsque l’on s’apprête à devenir mère.
En accord avec ce lieu historique qu’est le Monte Verità, où le Festival est bien implanté, nous maintenons et renforçons sa vocation internationale ainsi qu’une autre priorité absolue: transmettre aux jeunes générations la dimension vitale de la littérature.
Je voudrais conclure sur une pensée emplie de gratitude pour Eros Bergonzoli qui, en tant que président, a été pour nous tous un garant gentil et discret, un ami toujours généreux et souriant.

Paolo Di Stefano
Direction artistique

Maike Albath, Maurizio Canetta
Conseillers à la Direction artistique