© Foto: Maurice Haas / © Diogenes Verlag
Programme

Prix Enrico Filippini à Diogenes et à Philipp Keel

Enrico Filippini (Locarno 1932 - Rome 1988) ne faisait jamais rien comme personne. Jeune enseignant à Ascona, brillant étudiant en philosophie, il fut aussi traducteur d’Edmund Husserl, Walter Benjamin, Günter Grass, Max Frisch et Friedrich Dürrenmatt, conseiller éditorial chez Feltrinelli, et plus tard aux éditions il Saggiatore et Bompiani. Umberto Eco disait de ses entretiens avec Foucault, Barthes, García Márquez et Enzensberger, menés pour la Repubblica : « Ce ne sont pas des exemples à copier, ils sont inimitables ». À Ascona, un prix littéraire rend hommage à Enrico Filippini et entend saluer les initiatives et les personnalités qui se sont distinguées par leur courage, leur créativité et leur esprit d’innovation. Créé par Irene Bignardi et Paolo Mauri, le Prix Enrico Filippini est attribué cette année à la maison d'édition Diogenes de Zurich et à son éditeur Philipp Keel (éloge par Maike Albath).

Langue : allemand ; traduction simultanée : italien

Vous trouverez plus d’information sur le Prix Enrico Filippini ici.

La rencontre pourra également être suivie en direct, en streaming, sur notre site.
La traduction simultanée n'est disponible qu'au Monte Verità.

 

Philipp Keel

Auteur et artiste, Philipp Keel est l’éditeur de la maison d’édition Diogenes. Il produit également des créations cinématographiques et télévisuelles pour Diogenes Entertainment, fondée en 2016. Il a étudié au Berklee College of Music de Boston et à la Hochschule für Fernsehen und Film de Munich avant de s’établir en Californie, où il s’est consacré à différentes disciplines. Il a ainsi réalisé des photographies, des peintures, des aquarelles, des dessins et des sérigraphies qui ont fait l’objet de nombreuses expositions et d’acquisitions par d’importantes collections d’art. Il s’est imposé sur la scène internationale avec les best-sellers All About Me (1998) et All About Us (2000), publiés par Random House, son ouvrage de photographies Color (Steidl, 2003) et la série Keel’s Simple Diary (Taschen, 2009 et 2011). Pour Steidl, il a publié les monographies Splash (2016) et Last Summer (2021), qui présentent une sélection de ses photographies. Il vit actuellement à Zurich.

Shelly Kupferberg - Présentation

Née à Tel Aviv en 1974, Shelly Kupferberg a grandi à Berlin Ouest. Elle a réalisé de nombreux reportages pour les chaînes de télévision de l’ARD et modère depuis 25 ans des émissions radiophoniques consacrées à la culture, à la littérature et aux sujets de société (Deutschlandfunk Kultur et rbbKultur), ainsi que des rencontres littéraires avec des écrivains internationaux.

Maike Albath - Éloge

Née à Brunswick, Maike Albath vit à Berlin. Après des études de langue et de littérature italienne et allemande à Berlin et à Padoue, elle a consacré sa thèse de doctorat à l’œuvre poétique d’Andrea Zanzotto. Depuis 1993, Maike Albath travaille en tant que journaliste à la radio publique allemande Deutschlandfunk. Elle publie ses critiques dans différents journaux, parmi lesquels le Süddeutsche Zeitung. Elle anime de nombreuses émissions de radio sur l’Italie littéraire et est l’auteure de plusieurs essais et monographies. Elle s’intéresse tout particulièrement à l’histoire culturelle italienne. En 2010, elle publie Der Geist von Turin (Berenberg), un livre dédié à la fondation de la maison d’édition Einaudi. Dans son deuxième ouvrage, Rom, Träume (Berenberg, 2013), elle fait revivre la Rome de la dolce vita. Italo Svevo (Deutscher Kunstverlag, 2015) dresse en revanche le portrait du célèbre écrivain triestin. Son dernier ouvrage, Trauer und Licht (Berenberg, 2019), est une étude de la littérature sicilienne.