Programme

Apprenons des plantes

N’oublions jamais que les plantes sont l’origine de notre monde: responsables de l’oxygénation de l’atmosphère, elles introduisent de la lumière dans la vie à travers la photosynthèse. «En respirant, nous sommes en permanence en contact avec leur corps», affirme Emanuele Coccia. Pourtant, si nous sommes prêts à faire preuve de solidarité à l’égard des animaux, nous peinons à vivre en harmonie avec le chêne ou le peuplier, qui sont des êtres sensitifs capables de vivre sur des durées inimaginables pour nous. Respecter le règne végétal est un devoir et une nécessité: voilà pourquoi la botanique dialogue avec la philosophie et l’architecture.

Langue: italien

L’auteur participera à la discussion en streaming.

La rencontre pourra également être suivie en direct, en streaming, sur notre site.

Emanuele Coccia

Emanuele Coccia est maître de conférences à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) de Paris. Spécialiste d’Averroès et de l’averroïsme médiéval et moderne, il en a tiré une réflexion originale sur les images et sur la nature médiale de la sensibilité, ainsi que sur le statut des marchandises. Citons, parmi ses essais, La Vie sensible (Rivages, 2010), Le Bien dans les choses (Rivages, 2013), La Vie des plantes. Une métaphysique du mélange (Rivages, 2016). Il a dirigé, avec Giorgio Agamben, l’anthologie Angeli. Ebraismo, Cristianesimo, Islam (Neri Pozza, 2009). Son dernier livre s’intitule Métamorphoses (Rivages, 2020).
 

Bibliographie

(Sélection)

Métamorphoses, 2020, Rivages
La Vie des plantes. Une métaphysique du mélange, 2016, Rivages
Le Bien dans les choses, 2013, Rivages
La Vie sensible, 2010, Rivages

Clara Caverzasio - Présentation

Clara Caverzasio a étudié les Lettres à Zurich et Pavie. Après avoir été rédactrice culturelle à la Radiotelevisione svizzera (RSI), sur Rete Due, elle y anime depuis 2004 des émissions de vulgarisation scientifique: Usi e ricerche, ainsi que Impulso scienza, et depuis 2007 Il giardino di Albert, le magazine de référence de la RSI sur les sujets scientifiques.