Programme

Où loge le bonheur

Peter Holtz, le héros «heureux» du dernier roman de Schulze, qui a grandi en RDA avec du pain et du marxisme, croit dans les codes de la République fédérale allemande avec le même enthousiasme que lorsqu’il croyait à l’Allemagne communiste. Le résultat inattendu de l’unification est que l’économie de marché lui a permis de s’enrichir. La question qui se pose est la suivante: «L’utile, est-ce ce qui est bon pour un seul, ou pour tous?» Sa réponse est sans appel: ce qui est bon est ce qui est utile à tous. Mais alors, comment concilier cette conclusion avec son statut de millionnaire? Voilà une interrogation radicale sur deux systèmes: le socialisme et le capitalisme. Où est le bonheur que cherche Holtz?

Langue: allemand; traduction simultanée: italien/français

Ingo Schulze

Ingo Schulze, né à Dresde en 1962, est l’un des écrivains allemands les plus connus et estimés par la critique. Diplômé de philologie classique, il a été dramaturge et rédacteur à Altenburg. Il vit à Berlin depuis 1993. Son premier livre, le recueil de nouvelles intitulé 33 moments de bonheur (Fayard, 2001) sorti en Allemagne en 1995, était le fruit d’un long séjour à Saint-Pétersbourg. Schulze a rencontré le succès trois ans plus tard grâce à Histoires sans gravité (Fayard, 1999), pour lequel il a remporté le Berliner Literaturpreis. En 2005, avec Vies nouvelles (Fayard, 2008), Schulze a traité le thème de l’Allemagne contemporaine et de la réunification. En 2006, il a remporté le Prix Peter Weiss de la ville de Bochum. Parmi ses livres, traduits en 30 langues, on citera notamment Handy. Dreizehn Storys in alter Manier (Berlin Verlag, 2007) et Peter Holtz. Autoportrait d’une vie heureuse (Fayard, 2019). Il vient de publier en Allemagne Die rechtschaffenen Mörder (S. Fischer, 2020).

 

Bibliographie

La bibliographie des œuvres originales est disponible ici.

Œuvres traduites en français:
Peter Holtz. Autoportrait d’une vie heureuse, 2019, Fayard
Adam et Èvelyne, 2011, Fayard
Portable, treize histoires à la manière ancienne, 2010, Fayard
Vies nouvelles, 2008, Fayard
33 moments de bonheur, 2001, Fayard
Histoires sans gravité, 1999, Fayard

Joachim Sartorius - Présentation

Né à Fürth (Bavière), Joachim Sartorius vit à Berlin et à Syracuse. De 1996 à 2000, il a été secrétaire général du Goethe-Institut à Munich et, de 2001 à 2011, il a assuré la direction des Berliner Festspiele. Il a publié huit recueils de poésie, parmi lesquels Für nichts und wieder alles (Kiepenheuer & Witsch, 2016), des livres de voyages – Die Prinzeninseln (mare, 2009) et Mein Zypern (mare, 2013) – et de nombreux livres nés de la collaboration avec des artistes. Il a dirigé la publication de l’œuvre complète de Malcolm Lowry et William Carlos Williams et des anthologies très appréciées par le public, parmi lesquelles Atlas der neuen Poesie (Rowohlt, 1995), Minima Poetica (Kiepenheuer & Witsch, 1999) et Alexandria Fata Morgana (Deutsche Verlagsanstalt, 2001). En 2019, il a reçu le prix August von Platen pour l'ensemble de son œuvre. Joachim Sartorius est membre de l’Académie allemande pour la langue et la littérature.