Direction artistique

Direction artistique

Stefan Zweifel

Directeur artistique 

En bon traducteur de Jean-Jacques Rousseau, Stefan Zweifel renoue avec la nature en rejoignant le Monte Verità. Curateur d’expositions sur le dadaïsme, le surréalisme et le situationnisme, son travail explore les « champs magnétiques » qui tous gravitent autour de la mythique colline d’Ascona. Stefan Zweifel aime à travailler en collectif ; c’est ainsi qu’il a traduit, aux côtés de Michael Pfister, les dix volumes de Justine & Juliette du marquis de Sade, et organisé avec Juri Steiner des expositions au Musée national suisse de Zurich et au Musée Tinguely de Bâle, ainsi qu’un laboratoire de pensée au Salon suisse de 2015, dans le cadre de la Biennale de Venise. Philosophe et égyptologue de formation, Stefan Zweifel a également publié des études sur Akhenaton, Claude Cahun, Glenn Gould, Roberto Bolaño ou encore Marcel Proust. Après le succès de ses deux séries de débats au Burgtheater de Vienne et au Schauspielhaus de Zurich entre 2009 et 2020, il a hâte de se plonger dans le bain de réflexion et de dialogue collectifs qui caractérise le Festival Eventi letterari Monte Verità.

Maike Albath

Conseillère à la direction artistique

Née à Brunswick, Maike Albath vit à Berlin. Après des études de langue et de littérature italienne et allemande à Berlin et à Padoue, elle a consacré sa thèse de doctorat à l’œuvre poétique d’Andrea Zanzotto. Depuis 1993, Maike Albath travaille en tant que journaliste à la radio publique allemande Deutschlandfunk. Elle publie ses critiques dans différents journaux, parmi lesquels le Süddeutsche Zeitung. Elle anime de nombreuses émissions de radio sur l’Italie littéraire et est l’auteure de plusieurs essais et monographies. Elle s’intéresse tout particulièrement à l’histoire culturelle italienne. En 2010, elle publie Der Geist von Turin (Berenberg), un livre dédié à la fondation de la maison d’édition Einaudi. Dans son deuxième ouvrage, Rom, Träume (Berenberg, 2013), elle fait revivre la Rome de la dolce vita. Italo Svevo (Deutscher Kunstverlag, 2015) dresse en revanche le portrait du célèbre écrivain triestin. Son dernier ouvrage, Trauer und Licht (Berenberg, 2019), est une étude de la littérature sicilienne.

Stefano Knuchel

Conseiller à la direction artistique

Stefano Knuchel, documentariste né à Locarno, vit au Tessin. Ses œuvres sont présentées dans les principaux festivals internationaux. Il s’est notamment rendu célèbre pour sa trilogie sur la vie et l’œuvre d’Hugo Pratt, dont les deux premiers chapitres déjà réalisés ont été montrés au Festival international du film de Venise. Pendant trente ans, il a été journaliste culturel à la SRG SSR Radiodiffusion et télévision suisse, pour laquelle il a également conçu des émissions novatrices pour la radio, la télévision et le web. Depuis dix ans, il dirige la prestigieuse Filmmakers Academy du Festival international du film de Locarno, pépinière de jeunes talents du cinéma international et, depuis 2019, il supervise le projet BaseCamp qu’il a lui-même imaginé pour tisser un dialogue original entre le cinéma et d’autres formes de création artistique. Son travail entend tout particulièrement faire connaître les nouvelles formes de création et les voix émergentes.